Qu’est ce que l’AIPR? Quelques explications…

 

Les compétences acquises par un salarié intervenant dans la préparation ou l’exécution de travaux à proximité des réseaux se concrétisent par l’Autorisation d’Intervention à Proximité des Réseaux (AIPR) que lui délivre son employeur.

Trois catégories de personnes doivent disposer d’une AIPR :

  • profil «concepteur» : salarié du maître d’ouvrage ou du maître d’œuvre devant intervenir en préparation ou suivi des projets de travaux. Pour tout projet de travaux, au moins un salarié du maître d’ouvrage ou de l’organisme intervenant pour son compte, doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « concepteur » ;
  • Profil «encadrant» : salarié de l’entreprise de travaux intervenant en préparation administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux). Pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’exécutant de travaux doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR « encadrant » ;
  • Profil «opérateur» : salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu’opérateur d’engin, soit dans le cadre de travaux urgents. Sur tout chantier de travaux, l’ensemble des opérateurs d’engin doit être titulaire d’une AIPR.

Sur tout chantier de travaux urgents, l’ensemble des personnels intervenant en terrassement ou en approche des réseaux aériens doit être titulaire de l’AIPR (jusqu’au 1er janvier 2019, il sera cependant admis qu’un seul des salariés intervenant sur un chantier de travaux urgents soit titulaire de l’AIPR).

Quelles sont les conditions minimales permettant la délivrance de l’AIPR ?

L’employeur délivre l’AIPR en se fondant sur au moins l’un des modes suivants de preuve des compétences de son salarié :

  1.  Un CACES en cours de validité prenant en compte la réforme anti endommagement, pour les conducteurs d’engins de travaux publics (pelles, foreuses, trancheuses, camions aspirateurs, grues, nacelles, chariots élévateurs,…) ;
  2.  Un titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle, des secteurs du bâtiment et des travaux publics ou des secteurs connexes, datant de moins de 5 ans et prenant en compte la réforme anti-endommagement ;
  3. Une attestation de compétences délivrée après un examen par QCM encadré par l’État, et datant de moins de 5 ans ;
  4.  Tout titre, diplôme ou certificat de portée équivalente à l’un des 3 ci-dessus délivré dans un autre État membre de l’Union Européenne.

Information Syform

Formation AIPR : Dans nos locaux de la Rochelle les 10 et 24 Mars 2017 Dans nos locaux de Poitiers les 17 et 31 Mars 2017 NOus contacter pour les inscriptions

Information AIPR

Modification du QCM en avril 2017 (50 questions supplémentaires).

"65 questions ont été validées en novembre 2016 par le Comité de pilotage national QCM placé auprès de l'Observatoire DT-DICT. Ces 65 QCM feront partie des QCM pouvant être utilisés lors des examens QCM à compter du lundi 3 avril 2017. Parmi ces 65 QCM, 50 sont nouveaux et 15 sont des améliorations de QCM parmi les 178 QCM actuellement en vigueur. "